Accueil > Une nouvelle logique
Une nouvelle logique

L’humanité est confrontée à une crise sans précédent, peut-être la dernière, car se pose la question de la survie de l’espèce.

Crise environnementale, crise sociale et culturelle, crise économique, nous nous sentons dépassés par le flot continu de mauvaises nouvelles. L’apathie caractérise le mieux l’attitude générale, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Pour un à deux milliards d’affamés, l’agonie lente ne laisse pas d’autres alternatives qu’une quête désespérée et hagarde. Pour un autre milliard de personnes, profitant encore des retombées matérielles du système, le sentiment d’impuissance individuelle s’explique par l’incapacité d'imaginer qu’un autre modèle de société est possible, et que chacun peut en être immédiatement un acteur.

Quand au pouvoir, il se déclare aujourd’hui, dans l’ensemble, résolument engagé à résoudre les multiples crises. Les déclarations et l’activisme, essentiellement de façade, n’ont d’égal que le retard criminel des gouvernements à prendre la mesure réelle du désastre.
Nous portons tous une part de responsabilité dans cette inconscience collective.

Pour en sortir, nous devons opérer une véritable révolution copernicienne. Nous n’y sommes pas prêts, « car la forme de raison qui domine notre époque la rend inimaginable. » (formule empruntée au sinologue et professeur Jean-François Billeter)

La nouvelle logique, diamétralement opposée à la logique actuelle, c’est de renverser le primat de l’économie sur l’humain et la vie sous toutes ses formes.

Télécharger l'image


Suite...

Les fiches associées
  Haut