Accueil > Pages classiques > Notre vision
Notre vision

Il est plus commode de proposer de l’assistance en réponse aux situations de détresse, que d’intervenir sur ses raisons structurelles. Mais après plus de 40 ans d’aide humanitaire et d’aggravation continue de la misère, on est en droit de se demander si celle-ci n’a pas servi d’alibi – conscient et inconscient – à un système de prédation environnemental et social sans équivalent dans l’histoire de l’humanité ?

Il nous semble maintenant indispensable et urgent de s’interroger sur les mécanismes profonds qui conduisent les gens dans la misère. Cela nous amène sans aucun doute au cœur de nos pratiques économiques, tant il est évident que celles-ci sont à l’origine du désastre.

Ce que l’on appelle le Développement, avec le primat de l’économie sur l’humain et la nature, ne permet pas à l’ensemble des femmes et des hommes de vivre dignement, et conduit irrémédiablement l’humanité à sa perte.
Sans remise en cause radicale du paradigme du Développement et de notre modèle économique actuel, il est impossible de remédier structurellement aux problèmes de la misère.
L’échec successif des multiples plans internationaux menés depuis les années 70, visant à supprimer à l’origine, et maintenant se résignant à vouloir réduire seulement la faim dans le monde, en est une preuve cinglante, s’il en était nécessaire.

La fondation SQLI, si elle a donc envie d’œuvrer vers les plus démunis, gardera présent à l’esprit la réponse (gentille) de l’évêque brésilien Helder Camara à un ONGiste venu le rejoindre dans son combat :
« Rentrez chez vous en Europe, et conscientisez les vôtres, car loin de représenter la solution, vous faites partie du problème »

  Haut