Accueil > Blog > Un dessin pertinent de Pessin sur la décroissance, dans le Monde du 11 décembre 2008
Un dessin pertinent de Pessin sur la décroissance, dans le Monde du 11 décembre 2008
le 17/12/2008

Un dessin humoristique publié dans Le Monde du 11 décembre 2008, où on voit le président français proposait « d’aller chercher la décroissance avec les dents », et son interlocuteur lui répondre que « cela ne sera pas nécessaire ».

Télécharger l'image
 

Très pertinent le dessinateur Pessin sur ce croquis. Il modifie à peine la réelle promesse faite par le président avant son élection « J’irai chercher la croissance avec les dents s’il le faut ! ».

Bien entendu, aucun pouvoir n’a aujourd’hui le moyens d’agir sur la croissance économique. L’économie de marché n’est pas dépendante des politiques gouvernementales appliquées, qu’elles soient de nature néolibérale, libérale ou même social-démocrate.
Si on compare l’économie mondiale à une voiture, la marge de manœuvre des états se limite tout au plus à actionner le klaxon ou les phares, certainement pas à toucher au volant, ni à l’accélérateur ou au frein. Seules les populations, l’ensemble des individus, ont « la main » sur les commandes essentielles de la voiture. Pour accélérer, et faire de la croissance, il faut consommer, toujours consommer davantage.
Mais l’injonction permanente de la classe politique, toute tendance confondue, à la « relance de la consommation » est à la fois inefficace et dangereuse. Inefficace, car le répéter ad nauseum, ne suffit pas à redonner la confiance aux gens dans un système moribond, et dangereuse, car nos excès de consommation nous conduisent droit dans le mur. Pour ralentir la voiture et éviter le mur, il faut justement moins consommer, et consommer différemment (pour tourner le volant et se remettre sur une trajectoire viable).

Sobriété, consommation locale et de proximité devraient être les nouveaux mots d’ordre de nos gouvernements. Ils ne le font pas. Cela ne va pas dans le sens des intérêts privés de la classe économique et politique dirigeante.

Pour reprendre le dessin de Pessin, inutile en effet d’aller chercher la « décroissance avec les dents » : celle-ci est devant nous. Elle va nous être imposée par le manque de confiance des populations et la récession économique à court terme, et par l’épuisement inéluctable des ressources à plus long terme. Le carburant va finir par manquer dans notre voiture « économie mondiale ». Car son réservoir n’est alimenté que par un pillage intenable des ressources de la planète.

Agissons donc individuellement et collectivement en cultivant la sobriété, et en privilégiant une consommation de proximité et de qualité.

Voir aussi

La croissance économique sans fin sur une planète finie, est tout simplement impossible. Un enfant de 12 ans peut comprendre cela .
Cependant la croyance dans une croissance économique apportant paix et prospérité à tou ...

S'abonner
Lettre d'informations

Renseigner votre email pour recevoir par mail les nouveaux billets (envoie tous les 7 jours) :

 

  Haut