La prolifération des paradis fiscaux et leur utilisation de plus en plus large par les entreprises représente un danger majeur pour l’économie et la démocratie. Leur existence est en complète contradiction avec les objectifs de responsabilités sociales et environnementales affichés par les entreprises et les pouvoirs publics.

Les chiffres sont très inquiétants et la criminalité économique et financière progresse toujours malgré la mobilisation internationale datant du début des années 1990.
Plus de 50% des avoirs détenus hors frontières se concentrent dans les paradis fiscaux pour un montant estimé à 5.000 milliards de dollars. Plus de 150.000 sociétés opaques sont créées chaque année dans les paradis fiscaux.

Selon le FMI, le blanchiment d’argent représente entre 800 et 2.000 milliards de dollars par an.
Un tiers des montants recyclés de l’économie criminelle sert à payer les intermédiaires institutionnels tels que banques, cabinets d’avocats et fiduciaires, soit environ 300 milliards de dollars par an.
Les 50 premières banques mondiales sont présentes dans les paradis fiscaux

Sciences Art Education Ressources naturelles Santé Economie Artisanat et Industrie Agriculture


Décrypter l'actualité

La croissance versus la décroissance illustrée par Colcanopa

27/11/2009

Le dessinateur Colcanopa, dans le Monde du 15/16 novembre 2009, a judicieusement illustré le débat de société autour du mot croissance et de son contraire la décroissance....

La disparition de Claude Lévi-Strauss

07/11/2009

Le journal Le Monde, dans son édition du 5 novembre 2009, consacre un excellent et large dossier au célèbre anthropologue Claude Lévi-Strauss.

« Inventer une nouvelle croissance… » !

18/09/2009

A la une du Monde du 15 septembre, ce titre prometteur « Inventer une nouvelle croissance qui privilégie le bien-être humain ».
L’article du journal commente la...

Toutes les brèves