Le rapport Bruntland en 1987 est à l’origine du fameux « développement durable ».

Sa définition est la suivante : « Le genre humain a parfaitement les moyens d’assurer un développement durable, de répondre aux besoins du présent sans compromettre la possibilité pour les générations à venir de satisfaire les leurs. » Le rapport souligne que le « développement durable implique certes des limites » mais précise que celles-ci ne sont pas absolues et que « […] nous sommes capables d’améliorer nos techniques et notre organisation sociale de manière à ouvrir la voie à une nouvelle ère de croissance économique. »

Toutes les contradictions finalement du concept de « développement durable » se retrouvent dans la définition originale de ses promoteurs. Comment déterminer les « besoins du présent », et encore mieux ceux des « générations à venir » pour le « genre humain »? Est-ce le droit à chacun d’avoir une voiture, un écran plat, un frigo… ou faut-il déjà assurer à chacun de manger à sa faim et de disposer d’eau potable ? Le rapport Brundtland ne s’est pas risqué à hiérarchiser les besoins et encore moins à s’engager sur un calendrier d’exécution. Mais il a été clair dans les moyens et l’ambition affichée « [d’] ouvrir la voie à une nouvelle ère de croissance économique ».

Là finalement, la commission Brundtland, créée par l’Assemblée générale des Nations unies, répond à la demande de son sponsor : donner un nouvel élan au concept de « développement », et surtout ne pas remettre en cause la « croissance économique », à la source pourtant de la crise majeure actuelle. Le « développement durable » n’est que la poursuite du « développement », qui lui-même signifie toujours plus de croissance économique.


Sciences Art Education Ressources naturelles Santé Economie Artisanat et Industrie Agriculture


Décrypter l'actualité

La croissance versus la décroissance illustrée par Colcanopa

27/11/2009

Le dessinateur Colcanopa, dans le Monde du 15/16 novembre 2009, a judicieusement illustré le débat de société autour du mot croissance et de son contraire la décroissance....

La disparition de Claude Lévi-Strauss

07/11/2009

Le journal Le Monde, dans son édition du 5 novembre 2009, consacre un excellent et large dossier au célèbre anthropologue Claude Lévi-Strauss.

« Inventer une nouvelle croissance… » !

18/09/2009

A la une du Monde du 15 septembre, ce titre prometteur « Inventer une nouvelle croissance qui privilégie le bien-être humain ».
L’article du journal commente la...

Toutes les brèves